L
FZG76 Bernard Cocriamont SITE

Jean Maridor

Dès juin 1944, Jean Maridor se spécialisera dans l’interception des V1

et a eu 11 V1 à son actif.


Le 3 août 1944, lors d’un vol de routine, Jean Maridor pris la décision de se sacrifier

en apercevant un V1 qui se dirigeait sur l’hopital militaire de Benenden (dans le Kent)


Son corps fut inhumé, dans un premier temps à Londres et retourna dans sa terre natale en 1948

et plus précisément au Havre.


Si vous désirez plus de renseignements sur Jean Maridor, je vous recommande chaudement

le site  internet qui lui est spécifiquement consacré :

  

retour vers MENU

" Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis "